Bonjour,

Nous sommes Daniela et Liviu, co-fondateurs de DocProcess.

Il y a quelques mois nous n’aurions jamais imaginé pouvoir dire ça, mais nous venons d’obtenir un investissement important de la part du fonds de capital-investissement Morphosis Capital !

Nous sommes ravis d’avoir trouvé un tel partenaire — un partenaire qui choisit de soutenir les entreprises de technologie Roumaines et leurs projets d’expansion internationale. Morphosis Capital est une excellente équipe, très impliquée et prête à apporter non seulement des fonds mais également une vaste expertise. Si vous voulez en savoir plus sur l’équipe Morphosis Capital, vous pouvez visiter leur site.

Nous allons vous bien sûr vous dire comment ce changement vous affecte (et affecte DocProcess), mais, d’abord, voyons comment tout a commencé et pourquoi DocProcess existe.

Il y a 6 ans … ou, en fait, 14 ans

En 2005, vous voulions créer une entreprise qui aiderait d’autres entreprises à travailler aisément et numériquement, sans tout le travail manuel généré par les processus disjoints et les documents papier. L’idée semblait plutôt simple, et la technologie était déjà disponible : l’EDI (Electronic Data Interchange) existe depuis les années 60, et les outils d’automatisation fonctionnaient aussi depuis quelques temps. On rêvait donc de la transformation digitale bien avant l’arrivée du “Cloud”.

Cependant, nous avons vite réalisé que l’environnement commercial et législatif ne jouait pas en notre faveur. Et pendant un temps, les choses ont avancé très lentement … Si lentement que nous avons dû attendre jusqu’en 2013 (lorsque le code fiscal a enfin autorisé la facture électronique sans support papier) pour que notre vision commence à se matérialiser.

Quelques années plus tard

Maintenant nous avons plus de 3 200 clients à travers le monde, unis au sein d’un écosystème digital qui inclut les processus d’achats, de logistique et de finance et comptabilité. En tout, nos clients échangent plus de 100 millions de documents électroniques. La valeur des factures à elle seule dépasse 4 millions de dollars par an.

Nous avons environ 50 merveilleux employés, 3 bureaux (en Roumanie et en France) et plus de 25 000 utilisateurs qui accèdent notre plateforme tous les jours !

Et qu’en est-il de nos clients ? Ils se sont débarrassés du papier, ils ont éliminé le travail manuel (à la fois fastidieux et hautement susceptible aux erreurs) et ils ont éliminé des heures de temps perdu. Ils ont gagné en vitesse, en exactitude et ont obtenu une visibilité en temps réel sur leurs données de comptabilité, d’achats et de logistique.

Voilà où nous en sommes aujourd’hui. Et nous pensons que l’étape suivante pourrait encore une fois changer la donne.

Depuis le début, nous avons eu pour objectif d’automatiser les rapports entre les entreprises. L’automatisation au sein de chaque entreprise est relativement facile. « L’espace » entre les entreprises, c’est un domaine beaucoup plus vaste et plus difficile à adresser. Et aucune entreprise ne gagne de l’argent par elle-même. Ce sont les interactions qui créent de la valeur.

Et temps que les interactions ne sont pas rationalisées et automatisées, et que les données ne circulent pas librement entre les différents systèmes des différentes compagnies, il y a encore du travail à faire.

Par exemple :

  • La vitesse à laquelle les processus sont exécutés augmente. Vous commandez de nouveaux écouteurs, vous vous attendez à les recevoir le jour même.
  • Les flux logistiques sont de plus en plus fragmentés et complexes. Les marchandises ne vont plus simplement des producteurs aux distributeurs aux détaillants aux clients.
  • 80% des données d’une entreprise restent inexploitées, inscrites dans des documents papier et systèmes ERP qui ne communiquent pas entre eux.
  • Les employés doivent faire face aux contraintes de productivité et de coûts, et s’attarder à des tâches manuelles fastidieuses.

Ça n’est pas un mode de travail soutenable, particulièrement lorsque l’on prend en compte les autres défis géopolitiques auxquels nous nous confrontons. Oui, il est question ici, entre autres, de Brexit et des guerres commerciales.

Notre objectif est de créer un système automatisé, numérisé, dans lequel chaque entreprise, quelle que soit sa taille, puisse se concentrer sur ce qu’elle fait de mieux ; au lieu de tenter de réparer des processus, chercher des données et perdre un temps précieux.

Que pouvez-vous attendre de notre part ?

À DocProcess, nous nous concentrons sur l’innovation et sur l’harmonisation des processus numériques entre les entreprises. Peut-être avez-vous observé que nous avons été plutôt silencieux ces derniers temps. C’est parce que nous préparons deux lancements importants :

Nous avons pris en compte vos commentaires ; la plateforme DocXchange aura donc bientôt une nouvelle interface, plus simple et plus intuitive. Vous assisterez à une révolution de l’interface utilisateur des produits logiciels pour les organisations. Aussi, de nouvelles fonctionnalités — reporting avancé, analyse de données et nouveaux flux.

Nous sommes en train de promouvoir notre innovante solution de gestion des contrats, DxContract – qui vous permettra de créer, gérer et suivre tous vos contrats d’achats et de ventes. Cette solution, une fois intégrée avec DocXchange, est essentielle pour votre processus de contrôle des factures ; nous pourrons vérifier en temps réel les prix indiqués sur les factures.

Avec ce nouvel apport de capital, nous pourrons donc accélérer le développement de nouveaux produits et proposer plus de fonctionnalités. Nous pourrons également intégrer beaucoup plus de partenaires au sein de notre réseau. Alors, si vous désirez vendre à Beijing, Cape Town ou Sidney, nous pourrons faciliter ces transactions.

À tous nos clients, partenaires et simples followers, un grand merci ! C’est votre confiance qui nous a permis d’en arriver là et nous espérons construire ensemble cet écosystème business automatisé !

Salutations, de France et de Roumanie !

Daniela et Liviu.